L’incidence des maladies rénales a une croissance très rapide.Participer á la mission de prevention et de prise en charge des problèmes rénaux.

« Table of Contents

9 Insuffsance rénale aiguë

Topics
  • L’insuffisance rénale aigue
  • Causes
  • Signes
  • Diagnostic
  • Traitement
  • Prévention

Qu’appelle-t-on insuffsance rénale aiguë?

En cas d’insuffsance rénale aiguë (IRA) ou agression rénale aiguë, la réduction ou la perte de la fonction rénale survient de manière brutale en un laps de temps court, quelques heures à quelques semaines. Elle est souvent temporaire et réversible.

Quelles sont les causes de l’IRA?

L’IRA peut survenir dans différentes circonstances. Les plus fréquentes sont:

  1. 1. Réduction de l’apport sanguin au niveau rénal: en cas de déshydratation sévère par exemple secondaire à une diarrhée, une hémorragie, des brûlures étendues ou une baisse de la pression artérielle quelle qu’en soit la raison.
  2. 2. Infection sévère, maladie grave ou intervention chirurgicale lourde.
  3. 3. Blocage brutal du passage de l’urine: les calculs rénaux sont la cause la plus importante de l’obstruction de tractus urinaire.
  4. 4. D’autres causes importantes comme le paludisme, la leptospirose, les morsures de serpent, certaines maladies rénales, la grossesse, les effets secondaires de certains médicaments comme les aminosides,les AINS, les produits de contraste iodés etc…

Signes de l’IRA

En cas d’IRA, la fonction rénale s’altère en peu de temps entrainant

L'insuffsance rénale aigue est une perte rapide et souvent réversible des fonctions rénales.
44. Sauvez Vos Reins

une accumulation rapide des déchets toxiques et une rétention d’eau avec perturbation de la balance hydro-électrolytique. A cause du délai court d’installation, le patient développe rapidement des signes cliniques. Ces symptômes sont différents d’un patient à l’autre.

  1. 1. Symptômes liés à la maladie causale (diarrhées, hémorragie, fèvre, frissons, etc…) entrainant l’IRA.
  2. 2. Diminution du volume urinaire (quoiqu’il peut rester normal chez certains patients). La rétention d’eau entraine des œdèmes de chevilles puis des jambes avec une augmentation du poids de la personne.
  3. 3. Perte d’appétit, nausées, vomissements, hoquet, fatigue, léthargie et confusion.
  4. 4. Des symptômes sévères engageant le pronostic vital comme la dyspnée ou essouffement, une douleur thoracique, des convulsions ou un coma, un patient qui vomit du sang, des anomalies du rythme cardiaque du fait de l’élévation du potassium circulant.
  5. 5. Au stade de début de l’IRA, certains patients n’ont aucun symptôme et la maladie est découverte de manière fortuite lors de bilans pour d’autres raisons.

Diagnostic de l’IRA

Plusieurs patients souffrant d’une IRA présentent des symptômes peu spécifques ou bien ils sont asymptomatiques. Ainsi, chez les patients ayant une maladie susceptible d’entrainer une IRA, au moindre doute sur ces symptômes, il faut toujours explorer la fonction rénale.

Les symptômes de l'insuffsance rénale aiguë sont liés à la cause sous-jacente et aux problèmes rénaux sévères.
Insuffsance rénale aiguë 45.

Le diagnostic de l’IRA est posé devant une élévation de la créatinine et de l’urée sanguines, la baisse du volume urinaire, les tests urinaires et l’échographie rénale. Chez les patients ayant une IRA, il faut établir l’histoire de la maladie, faire un examen clinique minutieux et les différents tests de laboratoire afn d’en déterminer la cause et d’en évaluer les complications et l’évolution.

Traitement de l’IRA

Prise en charge correctement et précocement, l’IRA est souvent complètement réversible chez la plupart des patients. Cependant, tout retard de prise en charge ou un traitement inapproprié peut conduire à une IRA sévère menaçant le pronostic vital.

Les étapes majeures dans la gestion d’une IRA sont:

  1. 1. Correction ou traitement des causes de l’insuffsance rénale
  2. 2. Traitement médical et mesures adjudantes
  3. 3. Conseils diététiques
  4. 4. Dialyse

1. Correction ou traitement des causes de l’insuffsance rénale:

  • Identifcation et traitement de la cause sous-jacente est l’aspect le plus important de la prise en charge de l’IRA.
  • Le traitement spécifque de la cause sous-jacente comme une hypotension ou une diarrhée, une infection, une obstruction sur les voies urinaires, etc..., permet de récupérer la fonction rénale.
  • Une telle thérapie empêche la survenue d'autres lésions au niveau des reins et par la suite permet de récupérer .
Au cours de l'insuffsance rénale aigue, un traitement adapté permet souvent aux reins de récupérer intégralement leurs fonctions.
46. Sauvez Vos Reins

2. Traitement médical et mesures adjudantes:

  • Le but est d’aider les reins et de prévenir ou traiter les éventuelles complications.
  • Traitement des infections en évitant les medicaments toxiques et dangereux pour les reins comme les AINS.
  • L’utilisation de diurétiques comme le furosémide permet d’augmenter le volume des urines et prévient les œdèmes et la dyspnée.
  • Traitement adjuvant: des médicaments sont prescrits pour améliorer une baisse ou une élévation de la pression artérielle, contrôler les nausées et les vomissements, contrôler la kaliémie (potassium dans le sang), réduire la dyspnée et traiter les convulsions.

3. Conseils diététiques

  • Un régime restrictif permet de réduire certains symptômes et de prévenir les complications de l’IRA.
  • Les apports en eau doivent être mesurés. La quantité d’eau à boire quotidiennement doit tenir compte du volume des urines et de l’état d’hydratation du patient.
  • La restriction hydrique est souvent necessaire pour prévenir les œdèmes et des complications comme la dyspnée. Le régime doit être pauvre en potassium. Les aliments riches en potassium et à éviter sont certains jus de fruits, les fruits sec etc… afn de prévenir l’hyperkaliémie (augmentation du potassium dans le sang) qui est une complication grave, menaçant le pronostic vital en cas d’IRA.
  • La restriction sodée ou régime sans sel permet de réduire la
En cas d'IRA, un traitement précoce et adapté peut aider le rein A recouvrer ses fonctions sans avoir recours à la dialyse.
Insuffsance rénale aiguë 47.

sensation de soif, les œdèmes et d’autres complications comme l’hypertension et la dyspnée.

  • Il faut donner une alimentation adéquate avec supplémentation calorique

4. Dialyse

Une suppléance rénale de courte durée sous forme de dialyse (rein artifciel) peut être nécessaire chez quelques patients en attendant que les reins reprennent leur fonctionnement.

Qu’est ce que la dialyse ?

La dialyse est un processus artifciel qui reproduit les fonctions des reins altérés. Elle aide à maintenir en vie les patients ayant une IRA sévère. Les principales fonctions de la dialyse sont l’élimination des déchets et de l’eau en excès, la correction de l’acidose et des troubles hydro-électrolytiques. Il existe 2 modes de dialyse: l’hémodialyse et la dialyse péritonéale.

Quand la dialyse devient-elle indispensable au traitement de l’IRA?

La dialyse est indispensable chez certains patients ayant une forme sévère d’IRA quand les signes ou les complications continuent de progresser malgré un traitement conservateur bien conduit. La dialyse permet de maintenir le patient en bon état général malgré la sévérité de l’IRA. Une surcharge hydrique sévère, une hyperkaliémie non contrôlée ou une acidose sévère constituent les principales indications à la dialyse en cas d’IRA.

Combien de temps la dialyse sera nécessaire en cas d’IRA?

  • Certains patients en IRA nécessitent une dialyse temporaire
La dialyse, quand elle est nécessaire, ne durera que quelques jours mais le retard de dialyse peut menacer la vie du patient.
48. Sauvez Vos Reins

(dialyse péritonéale ou hémodialyse) le temps que les reins reprennent leur fonctionnement.

  • Les patients ayant une IRA récupèrent en 1 à 4 semaines, durant lesquelles la dialyse sera maintenue.
  • La nécessité d’une séance de dialyse va favoriser une dialyse à vie en cas d’IRA est un concept complètement faux. Retarder la dialyse par crainte que cela ne devienne une dialyse permanente peut être fatal en cas d’IRA.

Prévention de l’IRA

  • Traitement précoce des causes potentielles de l’IRA et réalisation régulière de check-up de la fonction rénale chez ces patients.
  • Prévention et correction rapide des hypotensions.
  • Eviter les médicaments néphrotoxiques, traiter les infections et toute baisse du volume urinaire ou absence d’urine rapidement.
wikipedia
Indian Society of Nephrology
nkf
kidneyindia
magyar nephrological tarsasag